Agence immobiliere Veauche

image du site http://immobilieredelaplaine.com

La piscine naturelle
Le concept de la piscine naturelle
Contrairement aux piscines classiques qui sont traitées avec des produits spécifiques nocifs à la santé, la piscine naturelle est complètement écologique et ne nécessite aucune intervention de produits chimiques. En effet, la nature possède la faculté de s’auto nettoyer elle-même grâce à des micro-organismes. Ces bassins biologiques sont devenus tendance car ils possèdent un charme et réconcilient avec la nature. Un ensemble de système permet de garder la qualité de l’eau sans aucun matériel de filtrage mais seulement à l’aide des plantes dans une zone précise dont :
• les plantes épuratives : éliminent les algues en filtrant les métaux présents dans l’eau.
• les plantes oxygénantes : contribue à l’oxygénation de l’eau.
• les plantes flottantes et décoratives : éviter la propagation des algues provoquée par l’exposition au soleil.
Les avantages d’une piscine naturelle
Ces bassins biologiques sont des alternatives durables et écologiques. En effet, il ne nécessite pas un entretien quotidien, un nettoyage en profondeur une fois par an suffit à le maintenir propre. Les chlores et autres substances chimiques sont à bannir au profit des micro-organismes comme le phytoplancton et autres plantes immergées. Elles contribuent par conséquent aux désinfections de l’eau tout en servant de décor. Outre le rôle épuratif des plantes, le côté esthétique des piscines naturelles consiste est aussi un point fort de ce concept. En ce qui concerne les dépenses liées à l’utilisation de l’électricité, elles sont quasi inexistantes sinon moindres car à l’opposé des piscines traditionnelles elles ne peuvent être chauffées que par les rayons du soleil.
A combien s’élève une piscine naturelle ?
Son prix varie en fonction de la surface de baignade désirée mais reste abordable par rapport aux piscines classiques. Pour une surface de baignade comprise entre 30 et 65 m2, il faut environ un bassin de 100 m2 à raison de 600 à 900 euro de dépense en électricité par an avec 100 à 150 m3 d’eau. Que ce soit en hiver ou en été, la piscine naturelle a une longue d’avance sur un bassin classique avec sa facilité d’entretien qui ne coûte pas grand-chose.

Partagez-la fiche sur les réseaux sociaux : Twitter Facebook Google Plus email Scoop.it