Le site utilise des cookies. La CNIl impose de vous demander votre avis.
Le site utilise les cookies suivants :
- des cookies techniques : ce sont des cookies indispensables au fonctionnement du site
- des cookes publicitaires : le site utilise des cookies pour la gestion de la publicité


Tout refuser

Historique et informations de la maladie de horton

17 février 2016
juliano
1738
image du site http://www.maladie-de-horton.fr

La maladie de Horton a été détecte au Xème siècle au Bagdad par Ali Ibn Isa. C’est seulement en 1890 que Hutchinson a décrit l’artérite gigantocellulaire et enfin en 1932, Horton a fait la description des grosses cellules concernant l’artérite temporale.

C’est une maladie inflammatoire chronique dont les plus atteints sont les sujets de plus de 50 ans. On peut diagnostiquer cette maladie pour aider les gens à soulager leur difficulté. Toutes les possibilités de guérison sont nombreuses dans ce cas mais le taux de récidive est aussi fréquent chez certains patients. Selon les sources, l’apparition de la maladie de Horton chez un sujet dépend de plusieurs façons.

Selon les estimations, les personnes d’origine asiatique et africaine sont rarement atteintes par cette maladie. C’est plutôt étonnant dans ce cas ; par contre c’est dans les pays scandinaves que se trouve un niveau élevé de personnes affectées soit une moyenne de vingt cas pour cent mille habitants par an. Cette maladie est dangereuse pour la santé des personnes car elle peut atteindre les facultés cérébrales et rendre fou un patient.
Un examen physique, des analyses sanguines et la biopsie sont les meilleurs moyens pour un diagnostic fiable. Alors si un sujet est atteint par les symptômes comme un maux de tête incessant, une forte fièvre, anorexie, une trouble de vision, la première chose à faire c’est de consulter un médecin au plus vite. Notons que le problème se situe au niveau des cellules qui alimentent le sang en oxygène mais seulement les veines sont obstruées petit à petit, il y a un risque d’AVC et de cécité. Le traitement de cette maladie consiste à administrer une forte dose à base de corticostéroïde. D’autant plus que cette maladie de Horton se soigne bien, il est essentiel de finir le traitement à terme.

Partagez-la fiche sur les réseaux sociaux : Twitter Facebook Google Plus email



Pour gérer vos préférences sur les cookies - Notice concernant les cookies